Communiqué et message du Front de Gauche au NPA

Communiqué du Front de Gauche

 

Les organisations fondatrices du Front de gauche, le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche et la Gauche Unitaire se sont réunies le mardi 21 juin 2011. Jean-Luc Mélenchon et les délégations conduites par Martine Billard, Pierre Laurent et Christian Picquet se sont félicitées du résultat de la consultation des militants communistes qui ont choisi à plus de 59% de désigner Jean Luc Mélenchon comme candidat commun du Front de Gauche pour l’élection présidentielle et de présenter des candidats communs aux élections législatives de 2012.

C’est une nouvelle étape pour le Front de Gauche qui s’ouvre. L’ambition est de changer la donne à gauche pour construire une majorité qui mette en œuvre une politique de rupture avec le capitalisme et le productivisme. Avec le Programme Populaire et Partagée du Front de Gauche, il s’agit de tourner la page des politiques qui sacrifient le peuple aux intérêts des marchés financiers et des banquiers.

Nous voulons engager un véritable élargissement populaire et citoyen du Front de Gauche, en nous adressant largement à toutes les femmes et tous les hommes qui veulent que ça change.

D’ores et déjà nous nous félicitons de l’aboutissement du processus de discussion avec la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE), République et Socialisme et l’association Convergence et Alternative qui, sur la base d’un accord stratégique et programmatique, ont décidé de participer à l’évolution du Front de Gauche, à son élargissement et son enracinement populaire et citoyen.

C’est l’enjeu vital du moment. Le Front de Gauche veut construire une perspective politique pour tous ceux qui se battent aujourd’hui contre les régressions sociales, écologiques et démocratiques. Il a notamment décidé d’impulser des Assemblées Citoyennes ouvertes à tous les citoyens et citoyennes qui veulent s’investir dans la démarche de reconstruction d’un nouvel espoir à gauche. Rien ne se fera sans une implication populaire permanente.

La première étape de ce rendez-vous sera le meeting de campagne du Front de Gauche, le mercredi 29 juin à partir de 18h30 à Paris (Place Stalingrad – Métro Jean Jaurès) où interviendront Lucien Jallamion, Danielle Obono, Clémentine Autain, Christian Picquet, Martine Billard, Pierre Laurent et notre candidat à la présidentielle Jean Luc Mélenchon. Il s’agira du premier grand rassemblement de campagne à gauche pour en finir avec Nicolas Sarkozy et sa politique

 

Place au peuple !

 

 

Message du Front de Gauche aux délégués

de la Conférence nationale du NPA


Cher(e)s camarades,

Nous nous sommes rencontrés récemment pour examiner comment aborder ensemble dans le rassemblement le plus large possible les échéances de 2012 à partir d’un objectif stratégique partagé et de candidatures communes aux élections présidentielles et législatives sur la base d’un programme populaire de transformation sociale et écologique.

La situation en France, en Europe et dans le Monde requiert un tel rassemblement de toutes celles et tous ceux qui souhaitent une réelle transformation de notre société et qui savent que cet objectif ne peut être atteint que dans le cadre d’une remise en cause du capitalisme et des logiques financières qu’il porte.

Au moment où vous réunissez votre Conseil National, nous tenons à confirmer notre volonté de ne rien négliger pour aboutir au rassemblement des citoyennes et des citoyens le plus large, des forces politiques, des organisations, des mouvements qui partagent cette conviction.

La crise du capitalisme est lourde de danger sur le plan social, écologique, démocratique, culturel et pour la paix. Toutes les politiques menées par l’Europe et les pays du Nord aggravent cette crise. Ils en sont responsables et ils veulent la faire payer aux peuples.

Dans la rue comme dans les urnes, nous devons mettre en échec cet objectif.

Dans cette période de profond bouleversement, les dangers sont nombreux mais les résistances aussi sont fortes. Les peuples expriment leurs résistances comme le montre les révolutions citoyennes dans les pays arabes et du Maghreb, le mouvement des indignés en Grèce, en Espagne, au Portugal ou les mobilisations sociales en France, notamment sur les retraites.

Face à la gravité de la crise, aux enjeux de civilisation qui sont ceux de notre époque, face à la droite et à la menace de l’extrême droite, la gauche doit relever le défi d’une véritable ambition de changement en rompant clairement avec la logique du système capitaliste et de son modèle productiviste. Elle doit faire renaitre l’espoir et redonner son sens à l’action politique en plaçant les citoyennes et les citoyens au cœur même des processus politiques.

Il y a urgence à proposer une alternative aux politiques libérales et sociales libérales menée en France ces dernières années. Nous savons que les politiques mises en œuvre par la sociale démocratie en Europe ne constituent pas la solution aux problèmes que rencontrent les peuples. De même les programmes actuels du Parti Socialiste ou d’Europe Ecologie Les Verts en France ne sont pas au niveau nécessaire.

C’est donc aux mouvements politiques qui portent des exigences de transformations sociales écologiques et démocratiques que revient la responsabilité de proposer une alternative crédible et de rassembler le plus largement possible autour.

Sur le contenu de ces exigences et les programmes qui en découlent, notre réunion du 4 mai a montré qu’il n’y avait pas de divergence à même d’empêcher notre unité.

Le Front de Gauche développe depuis plusieurs années, et dans trois consultations électorales successives, une pratique électorale autonome à l’égard du Parti Socialiste et d’Europe Ecologie Les Verts en présentant au premier tour des listes permettant au peuple de gauche de choisir l’orientation qu’il souhaite.

Nous nous battons pour bouger le rapport de forces à gauche. Dans les échéances de 2012, nous affichons notre volonté de construire une victoire aboutissant à l’élection d’un président de gauche, d’une majorité de gauche au parlement et de créer les conditions pour former un gouvernement de transformation sociale, écologique et démocratique qui prendra immédiatement les mesures dont notre pays a besoin.

A l’inverse, nous disons clairement qu’on ne pourra compter sur nous pour appliquer une politique qui ferait encore payer aux salariés et aux classes populaires la crise du capitalisme.

Nous pensons qu’aujourd’hui que seul le Front de Gauche porte une dynamique de rassemblement à gauche. En décidant de présenter un candidat unique du Front de gauche aux élections présidentielles, Jean-Luc Mélenchon, et de travailler à 100% de candidats communs dans les échéances législatives, nous voulons amplifier encore cette dynamique.

Nous nous félicitons que « République et socialisme »,  la « FASE » et « Convergence et alternative » aient décidé de travailler avec nous à l’évolution du Front de Gauche pour aller vers toujours plus de rassemblement.

Les échéances de 2012 peuvent amplifier encore cette dynamique et nous aspirons notamment à faire de cette campagne celle de l’implication citoyenne sans laquelle il ne saurait y avoir de transformations profondes.

Pour toutes ces raisons, le Front de Gauche souhaite s’ouvrir à toutes celles et tous ceux qui veulent contribuer à notre démarche dans le prolongement de leur engagement citoyen, syndical ou associatif.

 

Cher(e)s camarades,

Nous avions prévu de nous revoir après notre rencontre du 4 mai pour poursuivre la discussion sur notre vision stratégique de la période et les échéances à venir. Nous avons enregistré par la suite votre refus de poursuivre cette discussion.  Vous aurez compris que nous le regrettons.

Nous restons ouverts à tout rassemblement clair et cohérant pour contribuer, ensemble, à la révolution citoyenne porteuse de transformations démocratique, sociale et écologique dont a besoin notre pays.

 

François Calaret ( responsable des relations unitaires de Gauche Unitaire)

Eric Coquerel ( Secrétaire national aux relations unitaires et aux élections)

Francis Parny (Responsable national des relations extérieures du PCF)

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Front de Gauche, Présidentielle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s